RESPIREZ C'EST GAGNE !


RESPIREZ C'EST GAGNE !

Savez vous respirer ? La question peut paraître étrange d'un premier abord mais elle prend tout son sens lorsque le stress, ou de mauvaises habitudes nous font oublier que la respiration est une source de bien-être considérable.

Pourquoi respirer en pleine conscience ?

Si vous êtes stressé, angoissé, quelques exercices simples de respiration abdominale seront vos premiers alliés détente !

Comme la plupart d'entre nous vous avez sans doute une respiration dite "thoracique". Cette façon de respirer crée des tensions et augmente l’anxiété. En pratiquant la respiration abdominale, le mieux-être sera immédiat.

Dans notre vie quotidienne nous ne prêtons guère attention à notre respiration. En revanche, dans les moments de stress la première chose que l'on ressent est une difficulté à respirer, une oppression au niveau de la gorge ou de la poitrine.

La relation entre respiration et état émotionnel n’est plus à prouver. De plus, la respiration consciente participe à la régulation du système nerveux, favorise la circulation sanguine, et aide à l'évacuation des acides.

Alors, on se lance ?

Voyons cela ensemble :

QU'EST-CE QUE LA RESPIRATION ABDOMINALE ?

Placez vos mains sur votre ventre, inspirez par le nez et essayez de les repousser par votre inspiration. Votre ventre doit se gonfler naturellement sans forcer. Votre diaphragme va alors se déplacer de haut en bas et vos viscères bénéficier d'un massage salutaire. Expirez lentement par la bouche. Répétez chaque jour cet exercice à tout moment de la journée, en marchant, assis devant votre ordinateur, ainsi que le soir, dans votre lit et ressentez la sensation de détente qui en découle.

Respirer par le bas du ventre c'est retrouver la respiration primordiale : celle que nous avions lorsque nous étions bébés.

Respirer correctement c'est respirer avec amplitude pour une meilleure oxygénation, ce qui m'amène à vous parler de la respiration complète.

QU'EST-CE QUE LA RESPIRATION COMPLETE ?

Comme dit précédemment nous respirons essentiellement en faisant appel au thorax alors qu'il existe trois "étages" pour bénéficier d'une respiration ample et idéale:

  • La respiration claviculaire = respiration haute (épaules)

  • La respiration thoracique = respiration moyenne (thorax)

  • Et la désormais précieuse respiration abdominale = respiration basse (ventre)

Comment pratiquer ?

Allongez vous sur le dos et au calme.

Inspirez par le nez en trois étapes :

Etape 1 – Abaissez le diaphragme en gonflant le ventre. Etape 2 – Diriger l’air vers le milieu des poumons en ouvrant les côtes et en soulevant légèrement la poitrine. Etape 3 – Terminez l’inspiration en dirigeant l’air vers les épaules et en les soulevant légèrement.

Gardez l'air quelques secondes.

Expirez toujours par le nez et toujours en trois temps :

Etape 1 – Commencez l’expiration en laissant tomber les épaules Etape 2 – Puis continuez en laissant les côtes revenir en place Etape 3 – Enfin finissez l’expiration en laissant votre ventre se creuser.

L'expiration doit durer plus longtemps que l'inspiration.

Il se peut que vous ayez la tête qui tourne un peu si vous répétez l'exercice plusieurs fois, pas de panique ! vous réapprenez à vous oxygéner !

Au début l'exercice peut sembler difficile mais vous verrez qu'avec un peu de pratique il deviendra naturel.

Pour finir une dernière petite astuce facile à pratiquer :

La crise de calme :

La crise de calme est une méthode qui permet en quelques secondes, d’obtenir à partir d’un unique soupir une réduction extrêmement rapide du niveau de tension nerveuse.

Elle s’effectue en trois temps :

1. Prendre une inspiration volontaire ample et profonde ...et rester une ou deux secondes les poumons pleins d’air sans bloquer la gorge.

2. Relâcher totalement tous les muscles respiratoires de manière à laisser l’air s’évacuer sous la pression naturelle du thorax.

3. Rester ainsi quelques instant sans respirer pour profiter du moment de calme qui précède la prochaine inspiration. Il est important d’arriver à rester passif au cours de l’expiration. Il ne faut ni pousser, ni retenir le mouvement provoqué par l’élasticité naturelle du soufflet respiratoire.

CONTACT

 

TEL : 07 83 03 78 10

 

Je vous accueille au CENTRE DE THERAPIES DOUCES :

87bis rue Blomet, Paris 15 ou 105 rue du théâtre, Paris 15

 

© Proudly created with Wix.com