© Proudly created with Wix.com

CONTACT

 

TEL : 07 83 03 78 10

 

Je vous accueille au CENTRE DE THERAPIES DOUCES :

87bis rue Blomet, Paris 15 ou 105 rue du théâtre, Paris 15

 

AU SECOURS J'AI LES CHEVILLES QUI ENFLENT !

May 6, 2018

 

 

LA RETENTION D’EAU ET LA CIRCULATION LYMPHATIQUE

A l’approche de l’été, les excès alimentaires de l’hiver ainsi que la hausse des températures, ont souvent pour conséquences quelques désagréments parmi lesquels on compte les jambes lourdes, les chevilles et les pieds enflés, les problèmes circulatoires en général.
Invariablement, les journaux relancent la mode des régimes et les femmes s’appliquent à boire des décoctions drainantes pour mincir.
Bien qu’intéressantes, les plantes ne font que stimuler le fonctionnement des organes tels que les reins ou le foie, mais est-ce vraiment la bonne stratégie pour résoudre un problème souvent bien plus pernicieux qu’il n’y paraît ?

Pour mieux comprendre interrogeons-nous sur l’origine du problème :

On définit la rétention d’eau ou l’œdème comme une accumulation excessive de liquide (la lymphe principalement) dans l’organisme ou une partie de l’organisme. Il en résulte le gonflement d’un organe ou d’un tissu.
Couramment, ce sont les chevilles et les pieds qui enflent de façon importante. Ces œdèmes ne sont pas dangereux sauf lorsqu’ils sont associés à un problème d’hypertension artérielle.

En cause, la circulation lymphatique qui a pour objectif de ramener l’excès de lymphe contenu dans les tissus vers le courant sanguin veineux via les vaisseaux lymphatiques. La lymphe pénètre alors dans les capillaires lymphatiques (enchevêtrés avec les capillaires sanguins), chemine dans les vaisseaux et les nœuds lymphatiques en direction du cœur puis retourne dans la circulation générale.

Par conséquent, pour que cet échange de liquide se fasse de façon efficace il est primordial que le réseau capillaire et veineux soit développé et en bonne santé.

La circulation de la lymphe est beaucoup plus lente que celle du sang car il n’y a pas d’organe équivalent au cœur pour propulser la lymphe.
La propulsion de la lymphe est assurée essentiellement par:
- La contraction des muscles qui exerce une pression sur les vaisseaux lymphatiques et favorise sa circulation.
- La respiration.

 

Tout ce qui favorise l’immobilité entrave la circulation lymphatique. A l’inverse, le mouvement la favorise grandement (exercice physique ou massage).

Concernant les facteurs de risque, on en dénombre quelques uns, plus ou moins importants :

- une position debout prolongée et fréquente
- la sédentarité
- la chaleur
- les varices, en raison de leur association à un ralentissement du retour veineux
- une thrombophlébite aiguë
- un excès de sel (il retient l’eau dans l’organisme)
- certains médicaments contre l’hypertension, les corticostéroïdes ainsi que l’hormonothérapie substitutive.

 

Par conséquent, quelle stratégie mettre en place ?

Il est bien entendu préférable d’agir en profondeur, afin de résoudre durablement le problème, et notre priorité sera de rétablir une circulation lymphatique normale.

Dans ce cas le drainage par les plantes ne sera pas prioritaire. Ce serait contourner le problème sans le prendre véritablement en compte. Lorsqu’il y a rétention d’eau, c’est qu’il y a un état chronique sous-jacent : engorgement hépatique (empêchant la remontée de la lymphe), hémogliase (sang trop épais car trop chargé en toxines), acidose tissulaire (par consommation excessive de protéines animales notamment). Augmenter la diurèse avec des diurétiques est alors non seulement peu efficace mais aussi très fatiguant pour l’organisme (en particulier les reins). La rétention d’eau est ici pathologique et ne pourra se résoudre que par des corrections du mode de vie.

Voici donc quelques conseils pour ceux ou celles qui souhaitent se débarrasser des problèmes de rétention d’eau de façon naturelle et efficace.

Le plan d’attaque consistera à :

1/ Réguler par l’alimentation :

Manger sainement, éliminer les toxines accumulées et pratiquer une activité physique régulière normalise les 8/10ème des problèmes de circulation !

Nous aborderons dans un prochain article le principe des monodiètes.

2/ Stimuler la circulation lymphatique :

- Par les massages manuels

- Effleurage, glissé profond, pressions douces, dans le sens de la circulation de retour.
- Stimulation de la circulation par percussions et vibrations.
- Foulage, pétrissage pour nettoyer les tissus.
- Et surtout, drainage lymphatique pour améliorer la circulation des liquides en amont du système sanguin.

3/ Faire des exercices physiques qui favorisent le mouvement des liquides.

- Respirations diaphragmatiques pour soulager cœur et veines.
- Contractions musculaires avec des haltères légers pour favoriser le retour du sang vers le cœur en agissant sur les capillaires artériels et veineux.
- Postures renversées pour décongestionner le système veineux de l’abdomen et des jambes.

4/ Régénérer son réseau de capillaires avec les bains chauds :

- Le bain chaud permet de dilater et de régénérer les vaisseaux capillaires.
- La douche écossaise sera employée pour tonifier.

5/ Enfin, en dernier lieu : augmenter la diurèse :

- Par stimulation des fonctions rénales : Utilisation de plantes pendant 5 à 6 jours (queues de cerise, reine des près,...).
- Par la sudation : Sauna 2 à 3 fois par semaine.
- Par stimulation de la fonction hépatobiliaire avec des plantes ad-hoc (chardon marie, artichaut,...) un dysfonctionnement du foie entraîne une augmentation de la pression dans le circuit veineux, ce qui se traduit par une dilatation des vaisseaux et un œdème.
 
Attention :
Souvent, les personnes qui font de la rétention d’eau ont peur de boire. C’est une erreur surtout si elles prennent un draineur ! Cela peut créer un état de déshydratation cellulaire. Quand on prend un draineur, il faut boire !

Forts de ces quelques conseils vous devriez non seulement réduire considérablement vos problèmes de rétention mais aussi les prévenir de façon efficace. Bonne nouvelle avant l’été ! Vous pouvez sortir maillots de bain et sandalettes en toute sérénité !

 

 

 

Please reload